Startups : comment embaucher vos premiers salariés ?

Startups : comment embaucher vos premiers salariés ?

Pour trouver vos premiers collaborateurs et démarrer votre activité du bon pied, il est indispensable de suivre certaines étapes. Le recrutement n’est pas une tâche qui s’improvise. Quelle est la démarche à suivre ? Quels sont les contrats à proposer ?

Le recrutement : les points importants à respecter

Il est primordial de définir le poste à pourvoir. Pour y arriver, vous devez bien cerner les besoins de votre startup. Ensuite, vous devez déterminer l’intitulé du poste et ses différentes caractéristiques : compétences techniques requises, tâches à réaliser, horaires de travail, nature du contrat, possibilités d’évolution, etc. Et bien sûr, vous devez absolument définir le profil du candidat recherché. Cette étape est également indispensable pour la rédaction de votre annonce.

Sur la toile, vous disposez de nombreux canaux pour diffuser votre annonce. Il est possible notamment de la poster dans les réseaux sociaux classiques ou professionnels tels que LinkedIn ou Facebook. Des sites spécialisés comme Pôle Emploi facilitent aussi la recherche de postulants. Vous pouvez confier votre recherche à un chasseur de têtes qui est pourvu d’une grande connaissance du marché de l’emploi. Celui-ci possède également une importante cvthèque et dispose d’un accès à la base de données créée par les entreprises qui est accessible uniquement en déboursant une certaine somme.

Si vous décidez de recruter en direct, il faudra vous attaquer au tri des CV. La plupart du temps, certains postulants se désistent au dernier moment. Durant l’entretien, il peut arriver que l’un des profils sélectionnés ne corresponde finalement pas à vos exigences. Afin d’anticiper ce genre de situation, il convient de sélectionner au minimum 5 CV. Vient ensuite la rencontre avec les candidats. Sachez qu’un entretien d’embauche est stressant pour le postulant et l’employeur. C’est pourquoi il est nécessaire de bien le préparer. Dans l’optique de laisser le candidat s’exprimer, évitez les questions fermées. Surtout, pensez à mener chaque entretien de la même manière. Il faut qu’à la fin, les informations récoltées soient sensiblement les mêmes.

Le choix du contrat de travail

Dans le cas où vous désirez employer une personne sur le long terme, optez pour le contrat à durée indéterminée, ou CDI. Un CDI implique d’assurer un coût fixe en toutes circonstances. Ce contrat peut être rompu sous certaines conditions : démission du salarié, licenciement et rupture conventionnelle. Dans le cadre d’un licenciement, cette procédure engendre des coûts non négligeables pour l’entreprise. Vous serez amené notamment à verser une indemnité si votre salarié a travaillé pendant un an dans votre startup.

Le contrat à durée déterminée ou CDD peut être adopté uniquement dans certains cas définis par la législation. L’employeur peut avoir recours à ce contrat dans le cadre d’un emploi saisonnier par exemple. L’usage de ce type de contrat peut se révéler très coûteux pour votre startup. En fin de contrat, vous devrez verser une indemnité de précarité à votre salarié dont le montant s’élève à 10 % de son salaire brut. Afin de limiter vos charges sociales et vos contributions, optez plutôt pour un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *